5 points dont un CV de développeur de logiciels ne devrait jamais se passer

Les développeurs de logiciels constatent une bonne demande sur le marché de l’embauche actuel. Une étude a montré que les développeurs sont l’un des rôles les plus demandés sur le marché de l’embauche actuel. Même si la demande est forte, vous pouvez obtenir les meilleurs emplois en développement logiciel avec un CV solide.

Continuez votre lecture pour découvrir les éléments clés que chaque CV de développeur de logiciels devrait avoir, répertoriés dans l’ordre dans lequel ils devraient apparaître.

1. Déclaration personnelle

Chaque CV de développeur de logiciels solide doit commencer par une déclaration personnelle. La déclaration personnelle doit figurer sous votre nom et vos coordonnées tout en haut du CV et ne doit être qu’un court paragraphe d’environ quatre lignes. Il doit être utilisé pour démontrer la passion professionnelle pour le travail, les objectifs de carrière et pour tirer des compétences spécifiques adaptées au poste vacant. La recherche montre que 50% des recruteurs sont rebutés par les clichés de CV, alors essayez de les éviter lorsque vous vous asseyez pour écrire.

2. Compétences techniques

En dessous de votre déclaration personnelle, vous devez lister vos aptitudes et compétences techniques, telles que les langages de programmation, les bases de données et les API que vous maîtrisez.

Bien que vous puissiez lister toute une carrière de compétences en développement de logiciels, vous constaterez peut-être que votre taux de réussite est amélioré en analysant la description de poste pour les compétences spécifiques recherchées par l’employeur, puis en vous assurant qu’elles figurent en tête de votre liste. Vous pouvez également vous référer à un rapport reconnu de l’industrie, pour savoir quelles compétences de développeur de logiciels sont les plus demandées.

3. Emploi précédent

Pour aider un employeur potentiel à mieux comprendre votre expérience et votre trajectoire de carrière, vous devez dresser la liste de vos antécédents professionnels par ordre chronologique, en commençant par votre poste le plus récent et en terminant par le premier emploi que vous avez eu.

Lorsque vous dressez la liste de vos réalisations dans chaque rôle, essayez d’utiliser des chiffres et des données concrets. Les recherches de TalentWorks montrent que cela peut vous donner un coup de pouce de 40 % par rapport à la concurrence.

4. Qualités

La section des qualifications d’un CV de développement de logiciels est une vitrine idéale pour toutes vos qualifications les plus récentes et les plus pertinentes de l’industrie. Si quelque chose semble obsolète ou a été remplacé par une nouvelle technologie, essayez d’éviter de l’inclure dans votre liste. Un employeur peut également vouloir vérifier à quel niveau vous êtes qualifié, vous pouvez donc choisir d’inclure votre diplôme ou les détails de vos études supérieures au bas de votre liste de qualifications.

5. Intérêts

Le dernier élément sur un CV de développeur de logiciels est une liste d’intérêts personnels. Cette section indique à un employeur dans quelle mesure vous pourriez-vous adapter à la culture de l’entreprise et au sein de l’équipe existante.

Essayez d’inclure des intérêts qui sont pertinents pour le poste ou qui pourraient sembler attrayants pour un employeur potentiel, tels que des projets parallèles liés au développement ou du travail bénévole. Comme pour toutes les sections de votre CV, il est important que vous restiez concis et que votre liste d’intérêts soit courte et précise.

Vous pouvez perfectionner vos compétences en matière de CV de développeur de logiciels en vous assurant de ne pas vous survendre et en vérifiant minutieusement votre CV final pour les erreurs d’orthographe, de grammaire et de ponctuation. Consultez nos modèles de lettre de motivation ici

Leave A Comment